Fielmann utilise des cookies pour vous garantir le meilleur service possible. Si vous continuez de surfer sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation des cookies.
Fielmann à proximité de chez vous
Lunettes en cas d'hypermétropie
L'œil

Hypermétropie : « Lorsque la vision donne des maux de tête… ! »

Le terme médical hypermétropie signifie littéralement à vrai dire « vision au-delà de la puissance ». Ce qui semble être une faculté particulière, ne décrit pas une vision de loin hypernormale, mais un travail oculaire éprouvant.


Les hypermétropes ne peuvent voir une image nette qu'en sollicitant constamment leurs muscles ciliaires au prix de grands efforts. Ces muscles réalisent automatiquement la mise au point précise du cristallin à chaque regard par le processus dit de  l'accommodation. Sans accommoder, les hypermétropes percevraient également des images floues de loin. Si vous êtes très hypermétrope, même l'accommodation ne vous aide plus. Une vision nette de près ou même à toutes les distances en présence de valeurs très élevées n'est alors plus possible.

L'hypermétropie s'explique par un globe oculaire court, une cornée ou un cristallin présentant une faible puissance de réfraction ou une combinaison des deux. Si la puissance de réfraction du cristallin est trop faible, le spécialiste parle d'une hypermétropie de puissance. Si l'œil est trop court et que la puissance de réfraction est normale, les ophtalmologues et les opticiens font état d'une hypermétropie axiale. Sur un œil « normal », le globe oculaire mesure environ 24 millimètres. Un millimètre « manquant » équivaut à une hypermétropie de 3 dioptries. Indépendamment de la cause, les rayons lumineux ne sont pas suffisamment concentrés sur la rétine  et le point focal se situe mentalement « en arrière » de la rétine. Une image floue en découle.

Les enfants et les jeunes gens ne remarquent souvent pas du tout initialement qu'ils sont légèrement hypermétropes. Comptant sur l'élasticité de leur cristallin, ils compensent automatiquement cette amétropie et ils croient même qu'ils peuvent voir parfaitement ! Mais le « travail » des muscles ciliaires et les corrections effectuées constamment pour voir ont des effets secondaires. Tout sujet hypermétrope souffre vite de maux de tête et de vertiges ou il a des yeux fatigués qui le brûlent. La vision s'avère pénible, notamment pour lire ou travailler dans un plan rapproché.

La capacité accommodative, c'est-à-dire la mise au point du cristallin par la force musculaire, ne fonctionne de toute façon que jusqu'à un certain degré de la déficience visuelle et jusqu'à un certain âge. L'amplitude du pouvoir d'accommodation continue de diminuer à un âge avancé et la zone de vision nette s'amenuise d'autant. Au plus tard à 40 ans, cet effet se manifeste même chez les personnes qui ne sont pas atteintes d'amétropie. Cet état réfractif est appelé la presbytie. La lecture sans lunettes s'avérant d'abord difficile, puis impossible. Des personnes légèrement hypermétropes, qui ont encore compensé leur hypermétropie en accommodant, requièrent par contre déjà plus tôt des lunettes de lecture.

Il est possible de constater si quelqu'un est hypermétrope et avec quel degré de gravité lors d'une détermination de correction chez l'ophtalmologue ou l'opticien. Cela exige du discernement chez les jeunes gens, car le cristallin élastique réalise la mise au point automatique par accommodation. De légères formes d'hypermétropie risquent alors de passer inaperçues.

La détermination de la correction, c'est-à-dire l'examen de vue, consiste à mesurer la puissance de réfraction qu'une lentille doit avoir pour corriger l'amétropie. Si l'opticien constate une hypermétropie, il sélectionne un verre positif (lentille convergente). Ce verre correcteur modifie l'incidence de lumière devant l'œil, si bien que les rayons lumineux sont focalisés exactement sur la rétine comme chez un emmétrope. Pour corriger leur déficience, les hypermétropes ont besoin d'une puissance de réfraction positive. C'est pourquoi un signe positif précède la valeur dioptrique, par exemple +3 dpt. 

CELA POURRAIT EGALEMENT VOUS INTERESSER
MODE, QUALITE ET PRIX. PRESTATIONS DE FIELMANN.
Dépistage visuel gratuit par ordinateur

Des opticiens compétents vérifient votre correction en quelques secondes à l'aide d'une technologie de pointe.





Garantie de satisfaction

Chez Fielmann, vous achetez sans prendre de risque. Si vous n'êtes pas satisfait de vos nouvelles lunettes, nous vous les échangeons ou nous vous les reprenons en vous remboursant le prix d'achat, et ce à tout moment.


Garantie du prix le plus bas

Chez Fielmann, vous achetez à un prix garanti avantageux. Si, dans les six semaines suivant votre achat chez Fielmann, vous trouvez les mêmes lunettes moins chères ailleurs, Fielmann vous les reprend et vous rembourse le prix d'achat.